2009-2012

Présences déracinées

Chorégraphie entre terre et air

Dans « Présences déracinées », la danse créée est intimement liée aux éléments constitutifs du corps humain comme la peau, la respiration, les battements du cœur. En s’appuyant sur ces axes, la danse voyage entre suspension intérieure et spirales.

La recherche de la verticalité du corps s’élabore en étroite relation avec la verticale de l’espace dans une accumulation et succession de strates allant de bas en haut.

À chaque étape de cette progression, le corps trouve dans sa position singulière, le nez dans l’humus ou perché sur une branche, un état profondément relié à l’environnement comme à sa sensation.

Entre fragilité et apesanteur, les corps se fondent et se distinguent dans la nature investie, la danse se révèle, légère et puissante donnant une lecture sensible et poétique de notre rapport au monde.

« Présences déracinées » se construisent à partir d’éléments écrits sous forme de solo, duo ou trio et plus.

Ces pièces existantes se tissent différemment selon les lieux, circonscrits ou parcours, tout en conservant leurs identités propres, l’unité chorégraphique de l’ensemble est conservée.

Photos

Videos

Chorégraphie Geneviève Mazin
Interprètes Séverine Bennevault, Frédérique Beorlegui, Stéphane Couturas, Olivia Cubero, Geneviève Mazin, Isabelle Pinon, Nathalie Tedesco

Photos Giacomo Bianchi, J.M. Carmona